Pour Susana, le chemin de Compostelle rime avec Poésie !

Susana Porras est une jeune poétesse américaine, inspirée et inspirante. C'est une aventurière dans l'âme. Passionnée de voyages, elle a parcouru toute l'Europe et l'Amérique centrale, s'enracinant à la fois dans le sud de la France et au Guatemala. Aujourd'hui, en plus de l'anglais, l'américain, elle parle couramment le français et l'espagnol.

 

C'est aussi une personne très engagée et influente dans son Pays. Elle se bat depuis de nombreuses années pour la reconstruction et la redynamisation des quartiers dans sa ville natale de Pasadena, en Californie.

 

Diplômée en Sociologie, Susana Porras est une personne qui s'intéresse aux gens, à la culture et bien au-delà à toutes les cultures. Pour elle, la vie est un long apprentissage. Elle souhaite se nourrir de multiples expériences tant dans son pays qu'à l'étranger. C'est pourquoi en 2010, Susana a dressé sa "to-do-list".

 

Marcher sur les chemins de Saint-Jacques était sur sa liste de rêves à réaliser, mais elle avait l'intention de se lancer dans cette aventure seulement à l'âge de la retraite. C'est lorsque son père de 73 ans a exprimé huit ans plus tard son envie de le parcourir, qu'elle a immédiatement placé ce projet en haut de la pile des défis à relever. Elle savait pourtant, qu'il ne serait pas facile de le suivre, car il a l'habitude de marcher sur de longue distances tous les week-end. Par amour et admiration pour lui, elle a décidé tout de même de l'accompagner sur le fameux Camino Frances, itinéraire qui relie Saint-Jean-Pied-de-Port dans les Pyrénées en France à Saint-Jacques de Compostelle en Galice en Espagne.

Peu de temps avant ce grand voyage initiatique, l'idée d'écrire des poèmes pendant son pèlerinage lui est venue. Susana me précise qu'il ne s'agit pas de n'importe quel type de poésie. Elle a choisi le sonnet shakespearien, avec ses 14 lignes de dix syllabes, qui lui paraissait être la forme d'écriture la plus parfaite, la plus agréable à lire, à la fois courte et détaillée. Pour me donner un exemple, Susana me lit à haute voix, un court extrait de son livre "To Compostela and beyond" :

Crédit photo : Susana Porras

Sonnet 8

On the Way to Pamplona June 5, 2018—19 km (11.8 mi.)

The peaceful tranquility of our walk,

Shattered by the bustle of modern life.

We gather with new friends and make small talk

About the region’s political strife.

We do as Hemingway and his friends did,

But opt for coffee instead of red wine

And find pleasure in staying off the grid

As we hear tales more engaging than mine.

We run and dodge imaginary bulls,

The unnerving feeling of facing death,

The slight chance of being trampled by hooves,

The warm, moist, forceful exhale of their breath.

We leave our handkerchiefs and grab our poles

To put more kilometers on our souls.

Susana Porras

Susana me décrit ensuite comment cette idée a fait petit à petit son chemin :

 

"Je savais que ce voyage avec mon père allait être une expérience unique. A notre retour au Pays, je voulais avoir un journal de bord de notre voyage, que je pourrais consulter plus tard et partager facilement à mes amis et à ma famille."

 

Suzana voulait s'exprimer avec ses mots à sa manière, comme elle me l'explique au fil de notre discussion : "je me suis souvenu de la poésie que je lisais étant enfant. Mon livre de chevet préféré était celui de Shel Silverstein, "Where the Sidewalk Ends". J'adorais lire et relire ce recueil de poèmes amusant et original. J'ai dû consulter ces pages plus d'une centaine de fois, jusqu'à ce que le bibliothécaire me rappelle et me dise : "Susana, tu sais que nous avons d'autres livres dans la bibliothèque, n'est-ce pas ?" Je dois d'ailleurs avoir cet exemplaire bien usé encore chez moi. Passionnée d'écriture, j'ai pensé que ce serait le meilleur moyen pour moi de communiquer mes émotions et mes sensations au fil de ces 800 kilomètres parcourus à pied. Ces 39 jours de marche ont radicalement changé ma vie. C'est pourquoi je souhaite transmettre aujourd'hui mon expérience à d'autres personnes qui envisageraient un jour de se lancer sur ce chemin. Avant de commencer ce périple, j'ai consulté une grande variété de livres, de vidéos et d'articles. Ma plus grande source d'inspiration pour ce voyage a été le livre de John Brierley "A Pilgrim's Guide to the Camino de Santiago : St. Jean - Roncevaux - Santiago". Grâce aux nombreux points d'arrêts et de visite recommandés par cet auteur, j'ai pu programmer mon parcours et réserver de charmantes petites pensions et hôtels. Les 39 sonnets que j'ai écrits décrivent la plupart de ces étapes : les provinces espagnoles de Navarre, La Rioja, Burgos, Palencia, León, Lugo et La Coruña, autant de beaux endroits à jamais gravés dans ma mémoire qui témoignent de la grande diversité des paysages et de la la géographie de l'Espagne. On dit souvent qu'une image vaut mille mots et c'est vrai que de ce voyage j'en garde de très beaux souvenirs que ce soit avec ces chaînes de montagnes majestueuses, ces plaines ensoleillées ou encore ces forêts tout droit sorties d'un livre de contes pour enfant ! "

 

Pour Susana, comme pour moi, le chemin de Compostelle est une belle parabole à la vie, un moment de méditation pour soi et d'ouverture aux autres, un moment d'inspiration et d'expiration, d'exploration et de découverte, comme elle me le décrit par la suite :

 

"Ma plus grande surprise a été d'observer la variété de la végétation et des fleurs. Dans les films et les images que j'avais pu voir du chemin de Saint-Jacques, le paysage était pourtant par moment si aride. Avec mon père, on a eu la chance d'effectuer notre pèlerinage après une saison particulièrement pluvieuse, ce qui a produit une explosion de couleurs et d'assortiment de senteurs. Ainsi, nous avons pu marcher sous des arbres verdoyants, admirer les vignes florissantes, les cerisiers et figuiers accablés par le poids de leurs fruits."

 

Aujourd'hui Susana Porras en garde un souvenir merveilleux et se replonge volontiers dans son livre "Vers Compostelle et au-delà". Elle s'en souvient, comme si c'était hier. Elle me précise à la fin de notre entretien son rituel d'écriture : « j'ai composé les 39 sonnets originaux sur le chemin en 39 jours. Après chaque étape, j'écrivais un sonnet avant de m'endormir. Après avoir parcouru 25 à 30 km quotidiennement, on peut imaginer à quel point c'était difficile pour moi de me concentrer, mais j'étais bien déterminée à relever ce défi ! Par la suite, le processus de transformation des 39 sonnets en version longue au "format livre", m'a pris environ un an de travail. Les notes de présentation en bas de page ont nécessité ma plus grande attention. Elles étaient nécessaires pour fournir au lecteur la meilleure compréhension possible des étapes et du voyage. »

Critiques littéraires :

- de Kathleen E. Jenkins, auteur du livre "Walking the Way Together : how Families Connect on the Camino de Santiago".

 

"Les sonnets de Susana Porras enflamment les sens et capturent le rythme d’une journée sur le chemin de Saint-Jacques".

 

- de Thelma T. Reyna, auteur du livre "Dearest Papa: A Memoir in Poems"

 

« Décrire un voyage qui change la vie entièrement dans des sonnets, comme Susana l’a fait, est un exploit unique et merveilleux. »

 

- de Christopher Nyerges, auteur du livre "of Extreme Simplicity and How to Survive Anywhere"

 

« Ici, nous avons le doux vers poétique astucieusement entrecoupé des détails d’un guide touristique. »

 

Plus d'informations sur :

https://www.susanaporras.com/

https://www.instagram.com/sporras55/

RUBRIQUE EN CONSTRUCTION

BIENTOT DE NOUVEAUX ARTICLES, ABONNEZ-VOUS EN CLIQUANT SUR LE LOGO